Historique

La préhistoire

Pas de doute sur l’origine du Volley-ball Pexinois : ça a bien commencé dans les années 60. Marcel SOULLET, toujours fidèle au club, se souvient : « J’ai commencé vers mes 15 ans (1963). Avec mes deux frères et les copains du quartier, on jouait alors sur le stabilisé tout proche de la rue du Dixième, au bout du terrain de foot. C’était dans le cadre de la Maison des Jeunes, située alors dans le vieux bourg de Ste Pezenne. L’USP (Union Sportive Pexinoise) créa une section Volley, mais il a fallu des années de matches et d’entraînements dans les plus petites salles de Niort, ouvertes aux courants d’air, et inadaptées au volley, avant d’avoir un début de confort : à la salle du Pontreau, et ensuite à celle de Ste Pezenne (vers 1975) quand le collège Rabelais a eu son gymnase. »

Tout jeune à l’époque, Claude BONNIN (Vice-Président jusqu’en 2012), témoigne lui aussi : « Je suis arrivé sans doute en 1969. On jouait sur le stabilisé (en sable bien dur !) J’étais encore (ou déjà !) trop petit pour toucher le haut du filet et j’étais toléré sur les postes arrières ! En fait j’avais déjà inventé le poste de libéro. Je me souviens des Bernard BRETAUDEAU (qui fut le premier président), Jean-Marie GOUSSARD, Alain GUILLOT, André SUIRE, Gilbert BAZERQUE, Alain ROQUIER, j’en oublie… »

Un peu plus tard, (saison 73-74) le club naissant accueille quelques recrues de choix : Jean-Pierre DAMY qui assurera les entraînements pendant une période (avant 78) ; Christian HULIN, toujours fidèle au VBPN, Trésorier du club pendant des années (et encore tout récemment) ; et Jean-Claude DENIS, lui aussi en pleine activité, Président pendant 20 ans (1980-2000) et actuel Président d’Honneur.

En 1978, on retrouve Claude BONNIN aux manettes de l’entraînement : « Poussé par Bernard BRETAUDEAU, tiré par José FEBRERO (alors Conseiller Technique Volley en Deux Sèvres), je m’étais retrouvé à faire mes premiers stages de formation technique à la fin des années 60. A 18 ans, j’étais donc « promu entraîneur », jusqu’à une parenthèse sous les drapeaux et pour mes études. J’ai affiné mon boulot d’entraîneur avec le club de mon école de formation : le PAVE (Pont Achard Volley Educateur). Et en 78, j’ai retrouvé Ste Pezenne. »

Début 80, sont déjà arrivés (ou vont arriver bientôt) les 3 frères FOUET, Bruno ARGOURD, Charles BAUFUME, Jeff POIRAULT, Claude DANTAN, autant de figures longuement (ou encore) présentes au VBPN…

Mais il est temps de se différencier de l’USP, et nous devenons Volley Ball Pexinois en 1983, club autonome avec ses propres statuts. Claude BONNIN passe son Brevet d’Etat en 86 et c’est dans cette période qu’arrivent les Alain GUIMARD, Philippe LEGEREAU, puis Jacques CHABOISSANT (en 87), tous titulaires de BE ou en cours. Ils seront les premiers cadres techniques diplômés après Claude BONNIN et toutes les équipes, masculines, féminines, jeunes… bénéficieront de leur expérience, et de leur implication de bénévoles.

 

L’Histoire

L’heure de la structuration, de la diversification, et de la croissance est donc arrivée : sous la houlette de Claude BONNIN, et des autres entraîneurs bénévoles, se crée une école de Volley tous les mercredis (1983). Les équipes masculines montent en Régionale (1982) et se dédoublent (avec une Départementale), pendant que les équipes féminines grimpent en flèche : après une phase en Régionale, nous verrons pour (2 saisons) des pexinoises en Nationale 3 dès 1989.

Dans le même temps, le club s’étoffe en effectif et développe toutes les occasions de faire grandir la convivialité. Par exemple avec la mise en place des week-ends de rentrées (8 années consécutives jusqu’en 94, avec une relance depuis 2002). Ou encore avec le développement de son tournoi annuel en plein air : moment tout autant sportif qu’amical, reliant les membres du VBPN et la grande communauté des volleyeurs de la région, il fut créé en mai 1987 par Jeff POIRAULT. Le tournoi « montera » progressivement en puissance pour devenir une étape incontournable du volley d’été en Poitou Charentes.

A l’orée de l’an 2000, le Club continue de se construire avec quelques étapes significatives ou décisives :

– L’installation du tournoi de juin sur 2 jours, (au lieu d’un seul) à partir de 1993 ;

– L’élection de Claude BONNIN à la présidence du Comité Départemental et à la Vice Présidence de Ligue (en 95) ;

– Le 1er salarié diplômé, à mi-temps d’abord (Greg ALEIX) en 1996 ;

– La création de la section Volley Loisir en 96 ;

– L’élection de Jacques CHABOISSANT à la présidence en 2000 ;

– L’adjonction de NIORT à notre identité de Club, le VBP devenant VBPN en 2000 ;

– L’arrivée de Jocelyn BARRET, nouveau cadre technique salarié en 2002 ;

– L’implication du VBPN dans les structures régionales de formations des jeunes, avec la responsabilité et l’installation au Lycée de la Venise Verte, du Centre Régional d’Entraînement et de Formation Féminin (CREF) en 2005 ;

– Et mille autres petites et grandes actions que nous ne pouvons pas détailler ici.

Parallèlement à cette évolution, le VBPN voit l’augmentation de ses effectifs, et par conséquent du nombre des équipes, aussi bien seniors que jeunes : de 50 à 60 licenciés au début des années 80, le VBPN passe progressivement la barre des 100, puis 150 licenciés en 2001, pour atteindre depuis 2004 un effectif de plus de 200. Au coude à coude avec le Stade Poitevin, le VBPN est selon les années 1er ou 2ème club de la région en effectif.

Concernant les niveaux de compétition, le club connaît quelques saisons fastes avec les jeunes, dans les Championnats Régionaux et dans les Championnats de France.

Les féminines s’installent dans une progression vers le haut niveau

Ces mêmes jeunes, avec quelques années de maturité sportive supplémentaire, contribueront à stabiliser les équipes seniors :

– pour les Masculins au niveau de l’Accession Nationale : la difficulté principale étant d’être régulièrement « vidée » de ces mêmes jeunes qui partent hors des Deux-Sèvres pour leurs études.

– et pour le Féminines, dans une véritable dynamique vers le haut niveau. La Nationale 3 est reconquise pour 2 ans en 98. Puis de nouveau durablement en 2003, l’équipe première Féminine accédant récemment à la N2 et «aspirant» l’équipe réserve en N3.

 

Les années 2000

Depuis les années 2000 et pour les féminines plus spécialement, s’ouvre en effet un processus d’évolution nouveau dans lequel le VBPN ne peut plus s’appuyer seulement sur ses propres forces, issues de sa formation. Il faut « ouvrir » à l’élite départementale ou régionale féminine ; ou encore, faire place à quelques joueuses lointaines ou étrangères, et dont certaines sauront concilier complètement leur implication dans le haut niveau et l’esprit pexinois.

Il faut enfin, a l’issue de ce panorama de plus de 40 années de volley-ball à Ste Pezenne, rappeler ce que cette « croissance historique » du club doit aux bénévoles : passionnés de Volley-ball, joueurs et dirigeants à la fois, porteurs de projets autant sportifs qu’humains, ils dessinent progressivement l’histoire du VBPN, son esprit, ses valeurs, sa politique… Au fil des saisons sportives :

– l’organisation et la structuration gagnent en précision, en qualité, sans jamais se départir de l’amitié et de la convivialité ;

– le Comité Directeur s’étoffe en nombre progressivement ;

– les projets sportifs, éducatifs, humains, sociaux, se diversifient tout en étant toujours mis en débat ;

– une gestion financière des plus rigoureuses (d’autant plus nécessaire que le club et ses besoins financiers ont considérablement grandit) s’installe ;

– des commissions diverses se créent, répartissant les compétences et les responsabilités pour plus d’efficacité ;

– les partenariats avec les collectivités locales se confirment et le développement du partenariat privé s’amorce ;

Rappelons aussi que l’histoire du club, au moins depuis 1996, peut aussi se lire au travers des choix faits en matière d’emploi (des cadres techniques) et de recrutement (des joueuses pour assurer le haut niveau). Choix toujours délicats pour des raisons humaines et financières, mais choix qui ont, tout comme l’implication bénévole, largement contribué à modeler le VBPN d’aujourd’hui.

 

La dernière période

Sans changer un iota à son état d’esprit, le VBPNiort a poursuivi son évolution, avec un effectif global toujours stable à plus de 200 licenciés et des progressions de niveau très manifestes des 3 équipes phares :

  • L’équipe 1 féminine : l’accession à la Nationale 3 en 2004 s’est prolongée par une première montée en Nationale 2 en 2006. Redescendues en N3 pour 1 an, les filles retrouvent la N2 en 2008, puis la N1 en 2010. Toujours en N1 depuis cette date, et avec notamment un parcours exceptionnel en 2012-2013 (aucune défaite en championnat), l’équipe 1 féminine affronte son plus gros challenge depuis l’existence du club en 2013 : monter de 2 niveaux d’un coup (à cause de la refonte des championnats nationaux) et tenter de se maintenir à ce 2ème niveau national qu’est la Division Elite Feminine. Une période très féconde pour cette équipe avec la stabilisation d’un cadre entraineuse-joueuse, et des recrutements ou arrivées de joueuses de haut niveau à Ste Pezenne.
  • L’équipe 2 Féminine : avec les recrutements nécessaires à l’évolution de l’équipe 1, quelques anciennes et un groupe de jeunes joueuses issues de la formation du VBPN émergent et permettent la montée de la réserve féminine en nationale 3 en 2008, niveau qu’elles ne quitteront pas depuis cette date.

  • L’équipe 1 Masculine : longtemps maintenue au niveau de l’Accession Nationale, et après une expérience de 2 années sous forme d’UGSE (Union de Groupement Sportif Elite) avec le Niort Volley Ball, le VBPN accède pour la première fois de son histoire à la Nationale 3 en 2010. 

Les autres équipes du VBPNiort poursuivent également leur chemin, avec particulièrement l’émergence de jeunes (cadets pour la plupart) issus de la formation du Pôle d’Entraînement Régional, le très beau parcours des anciens dans le championnat Masculin vétéran en 2013…

Relevons enfin l’enthousiasme de plus en plus manifeste en direction de la section Loisir du Club. Et toujours, le travail des cadres et bénévoles en direction des écoles de volley et des catégories jeunes.

Claude D – Octobre 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *